[DÉFILÉ INCLUSIF] Portrait de Nawal Benzaouia, fondatrice de l'agence Massiraa

Vous êtes ici

Version imprimableEnvoyer par mailVersion PDF
Ecouter

Portrait de Nawal Benzaouia

À 23 ans, Nawal Benzaouia, étudiante en Master à l’INSHEA s’est donnée pour mission de promouvoir une vision positive et active du handicap. Elle est aujourd’hui directrice de l’agence Massiraa qui promeut l’accessibilité dans le secteur de la mode. A l’occasion de l’université d’été, elle organise un défilé de mode inclusif.

 

Son parcours

Nawal a été sensibilisée au handicap très tôt, sa sœur étant atteinte de trisomie 21. Après l’obtention du bac littéraire, Nawal a passé un concours d’entrée pour intégrer l’École supérieure en travail éducatif de Strasbourg (ESTES) et ainsi obtenir son diplôme d’assistante sociale. En s’installant à Strasbourg, elle s’est engagée naturellement dans la délégation 67 de l’Association des paralysés de France. Elle est aujourd’hui étudiante en Master 2 « conseiller en accessibilité et accompagnements des publics à besoins particuliers » à l’INSHEA. Étant passionnée par la mode, elle décide de fonder l’agence de consulting Massiraa qui propose des conseils en accessibilité, des formations et un volet mode avec des shootings inclusifs.

 

Ses voyages

Lors de sa formation, elle rencontre son mentor, Roger Noutcha, sociologue du handicap. Roger l’encourage alors à diversifier son expérience. Elle décide, sur ses conseils, de partir en Belgique dans le cadre du programme d’échanges Erasmus. Elle rencontre un jeune homme qui lui expose une théorie sur son handicap : il aurait été marabouté. Nawal comprend alors l’intérêt de prendre en compte la culture et le contexte social dans l’appréhension du handicap.  « Le traitement médicalisé est une chose, mais accompagner une personne handicapée, c’est aussi s’adapter à sa vérité à elle, ne pas anéantir sa réalité… ».

Pour approfondir ses connaissances sur le sujet, la jeune étudiante décide de s’envoler pour le Cameroun pendant un mois et demi, où elle enseigne à Douala dans un centre de rééducation pour sourds et malentendants qui accueille aussi des enfants atteints d’autres invalidités. « J’étais intriguée par les perceptions que les uns et les autres avaient du handicap. Par exemple, dans l’équipe d’encadrement du centre, il y avait des personnes qui s’imaginaient que Judith et Victoire, deux de mes élèves trisomiques, avaient de l’eau dans la tête. Je leur ai bien sûr expliqué la maladie d’un point de vue clinique, mais c’était très intéressant de comprendre les représentations qu’elles avaient ».

La mode étant une de ses passions, elle s’est demandée pourquoi les personnes en situation de handicap ne pourraient-elles pas aussi défiler pour de grands créateurs.  « C’est un énorme défi qui me tient à cœur, notamment pour ma petite sœur. Ce défilé était aussi une manière de montrer au monde que la beauté n’a pas de limite». C’est à l’occasion d’un séjour en Pologne, en octobre 2017, pour l’élection de Miss Wheelchair World, que Nawal a eu l’idée d’organiser un défilé de mode inclusif. Pour cela, elle s’est associée avec Rex Fernando, président de l’Asian European Fashion Week. Après des mois de travail, de recherche de sponsors et de récolte de fonds, elle parvient à créer son propre défilé de mode inclusif, le Massiraa Inclusive Fashion Show. C’est à Colombo, au Sri Lanka que s’est déroulé l’événement, le 30 septembre dernier. Des mannequins internationaux, avec ou sans handicap ont défilé avec des vêtements de créateurs venus de tous horizons. Parmi les mannequins, il y avait Salwa, sa petite sœur.

Mais son voyage autour du monde ne s’arrête pas là! Le 24 février dernier, une deuxième édition du Massiraa Inclusive Show a été organisée en Inde, à New Dehli, en collaboration avec  une des créatrices présente au défilé  de Colombo ainsi que Rex, Fernando, son associé.

Enfin, elle a très récemment effectué un stage sur l’île d’Hokkaido au Japon où elle a pu travailler en connexion avec les Jeux paralympiques d’été de 2020 qui auront lieux à Tokyo. Invitée sur des plateaux TV et radio, Nawal a vécu une expérience qu’elle ne risque pas d’oublier !

 

Son actu

Aujourd’hui rentrée en France, il lui a été proposé de prendre en charge l’organisation de l’élection Miss Wheelchair World 2020 à Paris.

Nawal est aussi auteure d’une bande dessinée qui lui tient à cœur car elle met en scène des situations de la vie de tous les jours avec sa petite sœur. « J’ai collaboré avec la talentueuse illustratrice Nidonite qui a un univers manga que j’aime beaucoup, et qui peut attirer un public plus jeune. Mon but est de sensibiliser au handicap dès le plus jeune âge et de bousculer les représentations sociales en mettant en avant la trisomie 21. N’oublions pas que la perception du handicap varie en fonction de la place que la société lui accorde, alors soyons acteur d’une inclusion universelle ».

 

À ne pas manquer

Le lundi 08 Juillet à 16h30, Nawal organise un défilé de mode inclusif exclusivement pour l’Université d’été. Accompagnée de son équipe (maquilleurs, coiffeurs et mannequins) des vêtements de créateurs choisis avec soin seront présentés par ses mannequins, dont certains sont en situation de handicap.

 

Source : Magazine Diva, avril-mai 2019 et Interview INSHEA Novembre 2018